La Belgique ... Pas très exotique me direz-vous ? Mais à seulement 2h de Paris vous vous retrouvez dans un autre monde. Les mentalités sont différentes. Alors c'est sûr ce n'est pas le Sud de La France, les gens ne sont pas forcement souriants et chaleureux au premier abord ... Mais les Belges savent faire la fête!!! Et ça, ça nous va ! Pour commencer ce petit week-end nous nous sommes arrêtés à Lille où les boutiques sont personnalisées et uniques dans leur genre. Les baraques à frites sont présentes, beaucoup d'épiceries également, des fromagers, des chocolatiers, des pâtisseries, des bijoutiers... et aucun ne se ressemble! 

Arrivée à 9h30 à Lille nous cherchions un endroit où boire un café et manger une gourmandise, nous en avons profité pour aller au salon de thé Meert. 

image
image

Un peu d'histoire : La maison Meert est réputée pour ses gauffres Lilloises. C'est en 1849 que Mr Meert, d'origine Flamande, innove avec une recette de gaufre plate fourrée au sucre, au beurre et à la vanille de Madagascar. La gaufre est cuite entre 2 fers à l’emblème de la maison, détourée à l’emporte pièce et garnie à la main. Aujourd’hui, cette gourmandise dont la recette reste inchangée et qui a fait la renommée de la maison est toujours fabriquée à l’identique de façon artisanale. Elle se conserve 9 à 10 jours, elle est sans conservateur et sans additif. Elle était trés apprécié du Président Général de Gaulle et est maintenant connue mondialement. 

La recette des gauffres Meert 

Pâte :

250g de farine1 pincée de sel
40g de sucre
2 oeufs
1/4 de cube de levure de boulanger délayé dans un peu de lait tiède (ou, pour moi, un sachet de levure de boulanger déshydratée)
125g de beurre à température ambiante
Fourrage :
100g de sucre
50g de beurre
1 gousse de vanille

Dans un saladier ou dans le bol du robot, mélanger tous les ingrédients pour la pâte, sauf le beurre. Incorporer le beurre en morceaux et bien travailler la pâte pour la rendre élastique. Couvrir d'un linge propre et laisser lever  dans un endroit chaud pendant 3 heures. Une fois la pâte levée, faire 16 boules (ou boudins, ou petits oeufs, selon la forme de votre gaufrier).
Pour le fourrage : porter le sucre et 5cl d'eau à ébullition. Quand ce sirop a un peu refroidi, ajouter le beurre en morceaux et les grains de vanille.

Faire cuire les gaufres, les ouvrir en deux avec un couteau dès leur sortie du gaufrier et les fourrer immédiatement.

  

image

 

image

Après ce petit arrêt, nous avons fait un tour en ville où nous avons pu admirer Notre Dame de La Treille dans son style néogothique ainsi que La Grand Place et l'architecture bien particulière des rues de Lille, toujours pavées pour certaines, façon Art déco pour d'autres. C'est une très jolie ville qui mérite le détour. 

LA GRAND PLACE  

image

Vers 13h départ pour la Belgique à une demi-heure de Lille, nous nous rendons à Courtray dans un hôtel Spa qui s'appelle Wu Wei... C'est un hôtel atypique... A vous de juger! On a aimé la piscine intèrieure qui donne sur la piscine extèrieure avec l'intermédiraire d'une porte vitrée, les différents saunas, la terrasse avec le bain bouillonnant jusqu'à 37°c, la baignoire dans la chambre à côté d'un lit king size, la zen attitude qui règne, les soins et les petits salons pour se détendre avec cheminée.

103_0824

103_0971

103_0973

103_0976

103_0977

103_0979

 

Nous nous sommes également balader dans la ville, le Beffroi, l'hôtel de ville, les commerçants, les restaurants et nous avons pu constater que malgré la pluie, les rues étaient bondées. C'était très agréable de se balader sur les quais de la Lys et de traverser les différents ponts.

La tendance est au vélo et aux piétons dans cette ville, je pourrais même dire dans ce pays. Il y a énormément de pistes cyclables. 

On est beaucoup plus attentif à l'écologie avec l'économie d'énergie et les rues sont intactes, aucun déchet parterre.

L'accessibilité aux lieux publics pour les personnes en situation de handicap est beaucoup plus avancée qu'en France. Et nous avons aussi remarqué que la communauté gay est beaucoup plus représentée. 

Après cette halte d'une nuit à Courtrai nous sommes parties direction Bruges appelé aussi "La Venise du Nord"avec ses canaux sur lesquels les balades en bateaux sont tout à fait accessible (7 euros environ par adulte).

Cette ville pleine d'ambiance est un exemple typique d'habitat médiéval urbain ayant conservé son patrimoine historique.

C'est l'une des capitales commerciales et culturelles Européennes.

De nombreux festivals culturels, culinaires ou de musique y ont lieu. Nous avons participé au festival Benenwerk'Ballroom. La ville de Bruges était transformée en une grande salle de bal parsemé de plusieurs podiums et il y en avait pour tout les goûts: zumba, latino stage, tango, danse africaine, hip-hop, flamenco et bien plus encore... Les Flamands savent faire la fête!! C'était génial et nous sommes tombés sur un professeur de danse passionné qui nous a fait vivre un super moment. Sur une place où il y avait environ 200 personnes, il a réussi à capter l'attention de chacun et a faire en sorte que tout le monde bouge ses fesses sur le dancefloor avec un stage d'initiation au hip-hop, au dancehall et au coupé-décalé.  

DSCN3532DSCN3722

DSCN3536

DSCN3541

DSCN3542

DSCN3626

DSCN3629

DSCN3708

DSCN3720

 

Nous avons visité le musée de la frite incontournable lorsqu'on se rend en Belgique. Connaître l'histoire c'est bien mais tester un bon plat de moules frites accompagnée d'une bière traditionnelle c'est encore mieux!! Foncez !!